N'attendez plus ! Devenez la meilleure version de vous même !Contactez un coach

Qu’est-ce que l’autodiscipline ?

L’autodiscipline est l’art de persévérer dans une activité peu importe les intempéries émotionnelles.

Imaginez ce que vous pourriez accomplir si vous pouviez simplement vous pousser à donner suite à vos meilleures intentions quoi qu’il arrive. Voyez-vous en train de dire à votre corps « Tu es en surpoids. Perds 15 kilos. » Sans autodiscipline cette intention ne se réalisera pas. Mais avec suffisamment d’autodiscipline, cela deviendra réel. L’apogée de l’autodiscipline est d’atteindre le point où, quand vous prenez une décision consciente, il est virtuellement garanti que vous la mènerez à son terme.

L’autodiscipline est l’un des nombreux outils de développement personnel à votre disposition. Bien sûr ce n’est pas la panacée. Néanmoins, nombreux sont les problèmes qui peuvent être résolus par l’autodiscipline, en faisant un outil puissant de l’atteinte d’objectifs. L’autodiscipline peut vous donner les moyens de surmonter n’importe quelle addiction ou de perdre n’importe quelle quantité de poids. Elle peut faire disparaître la procrastination, le désordre, et l’ignorance. Dans le domaine des problèmes qu’elle peut résoudre, l’autodiscipline est simplement inégalée. De plus, elle devient un allié puissant quand elle est combinée à d’autres outils comme la passion, la fixation d’objectifs, et la planification.

Développer son autodiscipline

Le développement de l’autodiscipline est plus facilement explicable par analogie. L’autodiscipline est semblable à un muscle. Plus vous vous entraînez, meilleur vous devenez. Moins vous vous entraînez, plus faible vous devenez.

Tout comme nous avons tous une force musculaire différente, nous possédons tous différents niveaux d’autodiscipline. Tout le monde en a mais tout le monde ne l’a pas développé au même niveau.

Tout comme cela nécessite des muscles de développer ses muscles, cela demande de l’autodiscipline de développer son autodiscipline.

La bonne façon de développer son autodiscipline est analogue à l’utilisation de poids progressivement plus lourds pour développer ses muscles. Cela implique de soulever des poids qui sont proches de votre limite. Notez que quand vous faites de la musculation, vous soulevez des poids qui sont dans vos capacités. Vous poussez vos muscles jusqu’à ce qu’ils échouent, puis vous vous reposez.

De la même manière, la méthode basique pour développer son autodiscipline est de s’attaquer à des challenges que vous pouvez accomplir avec succès mais qui restent à la frontière de vos limites. Cela ne signifie pas essayer quelque chose et échouer tous les jours, pas plus que cela signifie que vous devez rester dans votre zone de confort. Vous ne gagnerez pas de force en essayant de soulever des poids que vous ne pouvez pas faire bouger, pas plus que vous ne gagnerez de force en soulevant des poids qui sont trop légers pour vous. Vous devez ainsi commencer avec des poids/défis qui sont dans vos capacités actuelles mais proches de votre limite.

L’entraînement progressif signifie qu’une fois que vous avez réussi, vous augmentez le défi. Si vous continuez à vous entraîner avec les mêmes poids, vous ne deviendrez pas plus fort. De la même manière, si vous échouez à vous mettre au défi dans votre vie, vous ne développerez pas plus d’autodiscipline.

De la même manière que beaucoup de gens ont des muscles très faibles rapporté à la force qu’ils pourraient avoir en s’entraînant, la plupart des gens sont très faibles dans leur niveau d’autodiscipline.

C’est une erreur d’essayer de trop vous pousser quand vous cherchez à développer votre autodiscipline. Si vous essayez de changer totalement de vie en une nuit en fixant des douzaines de nouveaux objectifs et en vous attendant à les suivre systématiquement dès le lendemain, vous êtes quasiment sûr d’échouer.

C’est comme une personne qui irait en salle la toute première fois et qui empilerait 140 kg sur le banc de développé couché. Vous aurez simplement l’air idiot. Si vous ne pouvez soulever que 4,5 kg, vous ne pouvez soulever que 4,5 kg. Il n’y a aucune honte à commencer là où vous en êtes. […]

De la même manière, si vous êtes très indiscipliné pour l’instant, vous pouvez quand même utiliser le peu de discipline que vous avez pour vous développer davantage. Plus vous devenez discipliné, plus la vie devient simple. Les défis qui étaient auparavant impossibles pour vous sembleront finalement un jeu d’enfant. En vous renforçant, les mêmes poids sembleront de plus en plus légers.

Ne vous comparez pas aux autres. Cela ne sera d’aucune aide. Vous n’y trouverez que ce que vous vous attendez à trouver. Si vous pensez que vous êtes faible, tout le monde semblera plus fort. Si vous pensez que vous êtes fort, tout le monde semblera plus faible. Il n’y a aucun intérêt à faire ça. Regardez simplement où vous êtes aujourd’hui, et aspirez à devenir meilleur au fur et à mesure que vous avancez.

Prenons un exemple.

Supposons que vous vouliez développer votre capacité à réaliser 8 heures de travail pleines chaque jour car vous savez que cela fera une vraie différence dans votre carrière. A ce sujet, une étude a montré que l’employé de bureau moyen passe 37% de son temps en socialisation futile, sans parler des autres vices qui monopolisent 50% de votre temps de travail pour des non-tâches non-productives. Il y a donc toute latitude à l’amélioration.

Peut-être que vous essayez de travailler 8 heures pleines par jour sans succomber à des distractions, et que vous ne pouvez le faire qu’une fois. Le lendemain vous échouerez inévitablement. Ce n’est pas grave. Vous avez fait une répétition de 8 heures. Deux sont trop pour vous. Donc diminuez un peu. Quelle durée vous permettrait de réussir à faire 5 répétitions (c’est-à-dire la semaine entière) ? Pourriez-vous travailler avec concentration pendant une heure par jour, cinq jours d’affilée ? Si vous ne pouvez pas le faire, diminuez à 30 minutes ou quoi que vous puissiez faire. Si vous y arrivez (ou si vous sentez que cela serait trop facile), alors augmentez le défi (c’est-à-dire la résistance).

Une fois que vous avez maîtrisé une semaine à ce niveau, augmentez d’un cran la semaine suivante. Et continuez cet entraînement progressif jusqu’à avoir atteint votre but.

Bien que de telles analogies ne soient jamais parfaites, vous pouvez faire beaucoup de chemin grâce à celle-ci. En mettant la barre juste un peu plus haut chaque semaine, vous restez dans ce que vous pouvez faire tout en vous renforçant au fil du temps. Mais quand vous faites de la musculation, le travail fait n’a aucune signification réelle. Il n’y a aucun bénéfice intrinsèque à soulever un poids en haut et en bas ─ le bénéfice vient du grossissement de vos muscles. Cependant, quand vous développez votre autodiscipline, vous bénéficiez également du travail que vous faites en cours de route, donc c’est encore mieux.

Voyez comme il est fantastique que votre entraînement produise quelque chose qui a de la valeur ET qui vous rend plus fort.

Note : cet article est une traduction effectuée par nos soins de l’article « Self-Discipline » de Steve Pavlina. 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :